Histoire très très vraie de tous ceux qui travaillent dans un Groupe.


« – … et toi, tu travailles où ? 

– Dans un grand Groupe de distribution automobile français. 

– Ah, tu travailles chez Peugeot ! »

• PAUSE : on avait pas dit « Groupe » ?? •

– Mmh… oui et non, je travaille pour Peugeot… entre autres !

– Ah oui ! Biensur ! Quel idiot ! J’oubliais Citroën !! C’est vrai que maintenant, on parle du Groupe PSA, plus seulement de Peugeot…

– Mmh oui t’as raison, mais je travaille aussi pour d’autres marques auto.

• Stupeur – Un sourcil se lève •

– Ah bon ? Mais euh… c’est à dire ?

– Et bien je travaille aussi pour Renault, Nissan, Infiniti, Mercedes, DS, Renault Trucks…

– AH BON ? Mais comment c’est possible ça ?? Je croyais que ces marques étaient concurrentes ???

– C’est le cas oui, mais on distribue les voitures, on les fabrique pas. Si tu veux, notre métier, c’est le service.

• Regard perdu •

– Attends, bouge pas, je te montre.

• Il brandit son téléphone de sa poche et soudain… •


– Tu vois, par exemple quand je bosse à Bourgoin, et bien lorsque je passe par la porte derrière le guichet du Showroom Nissan que tu vois…


… j’arrive direct dans le Showroom Peugeot.

– Alors ça !! C’est pas commun ! Mais du coup l’ambiance doit être hyper tendue entre toi et tes collègues !! Appartenir à des marques différentes et être voisins, mais ça doit être la guerre !!!!

– Si tu savais… 


– Ah mais en plus vous vous entendez tous entre vous ? Sérieusement, elle est bizarre ton histoire…

– C’est pas une histoire, c’est mon quotidien ! Bon tu n’as qu’à imaginer un gros bateau de croisière qui transporterait pleins de personnes différentes et qui n’aurait qu’un seul but, les emmener à bon port, là où ils ont tous choisi d’aller. Et bien le Groupe Bernard, c’est le bateau qui emmène toutes les personnes travaillant pour les marques dont on a parlé, jusqu’à leur objectif, c’est à dire leur métier, leur savoir-faire.

• Révélation •

– Ah d’accoooord, j’ai compris maintenant ! »

FIN

n.b : ce texte rend hommage à toutes les personnes travaillant dans des groupes de distribution – auto, poids lourds et autres produits – qui s’appliquent chaque jour à tenter d’expliquer l’organisation de leur entreprise. À toutes ces personnes : nous parviendrons, un jour, à fournir une explication simple à notre entourage. Alors, continuons de travailler ensemble ! 🙂

Quand je serai grand, je serai Préparateur de Voitures.

Le métier de préparateur automobile c’est :

– Améliorer le design intérieur et extérieur du véhicule
– Procéder aux travaux nécessaires afin de le personnaliser
– Eliminer des défauts, anomalies ou dysfonctionnements
– Ajouter ou enlever les accessoires nécessaires
– Rédiger des fiches de suivi et de contrôle attestant la conformité, le contrôle et la qualité de l’entretien
– Gérer la maintenance du matériel, connaître les produits d’utilisation

Quelles sont les qualités requises pour ce métier ?

Connaissances des règles d’hygiène et de propreté sont nécessaires pour devenir préparateur automobile. Il faut de la patience, minutie de l’ordre, le sens du détail et de la rigueur.

En France, quels sont les chiffres concernant ce métier ?

Le métier préparateur automobile est classé n°459 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.
Parmi les préparateurs automobiles en poste aujourd’hui, on remarque que le niveau scolaire se situe à :
43.4% CAP Ou Équivalent
28% Bac+2
27.7% Bac Ou Équivalent

Combien gagne un préparateur ?

Le salaire « minimum » d’un préparateur automobile débutant est de 1 400€ bruts et de 1700€ bruts en fin de carrière.
Source : https://www.orientation.com/metiers/preparateur-automobile.html

Vous êtes intéressé par ce métier ? N’hésitez pas à consulter nos offres sur https://www.gbrecrute.com/offres/

Diplômes et « portes fermées » : la fin d’une longue histoire

Nous sommes le 4 septembre 2017 : Jour de la Rentrée des classes nationale en France.

Aujourd’hui, comme chaque année, le tube de la rentrée signe son grand retour. Mais si, vous savez, ce titre entêtant… « que voulez-vous faire… après ? » qui résonne ce-jour là dans 26 millions d’oreilles (un record d’audience que même Michel, n’est pas arrivé à battre…)

Mais en réalité, tout commence le 5 septembre, lorsque chaque élève français a l’honneur de faire partie d’un gang, au choix parmi trois solutions :

  1. Le Gang de l’Orientation Pertinente #gdelavenir
  2. Le Gang des Indécis #carpediem
  3. Le Gang des Chemins Etranges #tousleschem1mènentarome

Construits sur des fondations de préjugés concernant l’avenir du futur diplômé, ces Gangs résistent encore et toujours à l’Envahisseur : l’employeur.

Ce perturbateur, anti profil-idéal et toujours à la recherche de personnes, de parcours et d’expériences différentes, inquiète le Monde avec son insatiable curiosité.

Comment le reconnaître ?

C’est un fou de lecture, dont l’appétit vient en décortiquant chaque ligne de vie qu’il reçoit sur son bureau.

Collectionneur, il aime avoir tous les curriculum vitae possibles auprès de lui, aussi nombreux soient-il, car pour lui, la richesse habite la différence.

La particularité avec cette collection, c’est qu’elle n’est jamais placée sous une vitrine en verre fumé rétro-éclairé. Cette collection, il la fait vivre, et elle le lui rend bien, puisqu’elle lui permet d’organiser des moments inédits et totalement improbables : Les rencontres de candidats.

Et ça, c’est son pêché-mignon, à l’employeur : Cet enchaînement de petits moments avec des personnalités si différentes les unes des autres que l’on croirait observer un peintre mélangeant des couleurs improbables et désaccordées sur sa toile : Son nom était en fait Kandinsky.

Comme un artiste incompris, l’employeur fait fi de toute forme d’Académisme en matière de recrutement et termine sa recherche par l’embauche d’une personne, pas d’un cahier d’école.

Si vous êtes amené a le croiser un jour à votre tour, vous l’entendrez surement dire quelque chose comme :

Alors, soyez certain que c’est bien lui, et qu’il est prêt à vous écouter : https://www.gbrecrute.com/

Tous Egaux Face à l’Emploi / Episode #4 : Yann, Metteur en Main chez Renault

Tous égaux face à l’Emploi, la série qui place les collaborateurs du Groupe Bernard sous les projecteurs !

Aujourd’hui, Yann nous parle de son parcours au sein du Groupe et de son nouveau métier…

#IlsSontFousCesMarketeurs… et oui la stagiaire ne fait pas que des cafés !

Ils en font des kilomètres les marketeurs…

Alors pour leur faciliter leurs vies de globe-trotteurs :  j’ai trouvé L’APPLICATION qui va changer leurs vies! Et oui, non seulement elle permet de trouver une station-service près de chez eux mais aussi près de leur lieu de travail et en plus de ça, elle compare les prix.

Défi réussi !

Tous Egaux Face à l’Emploi / Episode #2 : Lionel, Carrossier chez Peugeot

Tous égaux face à l’Emploi, la série qui place les collaborateurs du Groupe Bernard sous les projecteurs !

Aujourd’hui, découvrons le parcours de Lionel, carrossier chez Peugeot Grenoble.

Je ne recherche PAS de stage, je l’ai déjà ! #IlsSontFousCesMarketeurs

 

Aujourd’hui, en observant le parking rempli de voitures de fonction, je me suis demandée COMMENT nettoyer des phares de voitures sans passer par la case station de lavage. Oui, car les Marketeurs n’ont jamais de temps, c’est bien connu, encore moins pour aller laver leur voiture, et encore moins lorsqu’ils travaillent dans l’automobile (non le cordonnier le plus mal chaussé n’est pas un mythe).

Véritable problématique existentielle à résoudre, j’ai donc accepté de relever mon propre défi : Faire gagner du temps à l’équipe Marketing (si si,  c’est possible) !

Découvrez vite comment j’ai réussi à sauver le temps de l’équipe marketing ! 😉

 

#IlsSontFousCesMarketeurs… ou comment être créatif quand on est Stagiaire.

Aujourd’hui commence le premier épisode des « Astuces de la stagiaire », mes missions ?

C’est simple, je m’inspire du monde qui m’entoure, celui du monde du travail et plus particulièrement du monde du Marketing, et je trouve des astuces formidables pour simplifier la vie de tous ceux qui n’auraient pas le temps, pas l’argent ou tout simplement pas le talent de s’occuper de leur bien-aimée TITINE.