Diplômes et « portes fermées » : la fin d’une longue histoire

Nous sommes le 4 septembre 2017 : Jour de la Rentrée des classes nationale en France.

Aujourd’hui, comme chaque année, le tube de la rentrée signe son grand retour. Mais si, vous savez, ce titre entêtant… « que voulez-vous faire… après ? » qui résonne ce-jour là dans 26 millions d’oreilles (un record d’audience que même Michel, n’est pas arrivé à battre…)

Mais en réalité, tout commence le 5 septembre, lorsque chaque élève français a l’honneur de faire partie d’un gang, au choix parmi trois solutions :

  1. Le Gang de l’Orientation Pertinente #gdelavenir
  2. Le Gang des Indécis #carpediem
  3. Le Gang des Chemins Etranges #tousleschem1mènentarome

Construits sur des fondations de préjugés concernant l’avenir du futur diplômé, ces Gangs résistent encore et toujours à l’Envahisseur : l’employeur.

Ce perturbateur, anti profil-idéal et toujours à la recherche de personnes, de parcours et d’expériences différentes, inquiète le Monde avec son insatiable curiosité.

Comment le reconnaître ?

C’est un fou de lecture, dont l’appétit vient en décortiquant chaque ligne de vie qu’il reçoit sur son bureau.

Collectionneur, il aime avoir tous les curriculum vitae possibles auprès de lui, aussi nombreux soient-il, car pour lui, la richesse habite la différence.

La particularité avec cette collection, c’est qu’elle n’est jamais placée sous une vitrine en verre fumé rétro-éclairé. Cette collection, il la fait vivre, et elle le lui rend bien, puisqu’elle lui permet d’organiser des moments inédits et totalement improbables : Les rencontres de candidats.

Et ça, c’est son pêché-mignon, à l’employeur : Cet enchaînement de petits moments avec des personnalités si différentes les unes des autres que l’on croirait observer un peintre mélangeant des couleurs improbables et désaccordées sur sa toile : Son nom était en fait Kandinsky.

Comme un artiste incompris, l’employeur fait fi de toute forme d’Académisme en matière de recrutement et termine sa recherche par l’embauche d’une personne, pas d’un cahier d’école.

Si vous êtes amené a le croiser un jour à votre tour, vous l’entendrez surement dire quelque chose comme :

Alors, soyez certain que c’est bien lui, et qu’il est prêt à vous écouter : https://www.gbrecrute.com/

Laisser un commentaire