Le Jour où les Lundi sont passés de Mythe à Réalité • Épisode #1 : La Mauvaise Foi

Comme ce qu’est le 1er janvier au 31 décembre, le lundi représente, aux yeux du vendredi, une lueur de pureté et d’organisation, le renouveau, le printemps, l’esprit sain dans le corps sain, la petite salade sans vinaigrette, les baskets dans le coffre, bref l’être humain idéal assoiffé de perfection.


Les mauvaises langues diront « pipot ».

En ce qui me concerne, je qualifierais plutôt cette profonde impulsion hebdomadaire comme une véritable remise en question (ah, d’ailleurs mes amis et mes collègues me disent que je devrais sans doute travailler sur ma mauvaise foi…) ; bon ok, mais j’ai pas le temps cette semaine. Disons que ça sera ma remise en question n°13, je booke ça pour le lundi 10 avril, vendu.

Mais parlons plutôt du lundi où tout a basculé. Oui, ce fameux lundi 27 mars qui a signé le début des (vrais) soucis, me faisant même oublier le cumul des calories ingurgités le matin-même à cause de ce divin fondant au chocolat et aux Smarties que Laurène avait amené au bureau pour son anniversaire… Oui parce-que ce lundi-là, mes collègues m’ont annoncé qu’on participerait au Marathon des Entreprises.

Angoisse, effroi, transpiration (ah non, ça c’est pas encore mon domaine) ont été mes premières réactions. UN MARAKOI ????

Ahhh oui, un marathon ! Cette petite promenade insignifiante de 12 KM !!!!!! Quand ça ? Dans 2 mois ?? Euh non chef c’est pas « large » pour s’entraîner. En ce moment, s’il y a bien quelque chose de « large », c’est tout sauf le timing pour devenir Usain Bolt (les filles, vous voyez ce que j’veux dire…) !

Me voilà donc lancée dans un projet qui me semble irréalisable. Heureusement, j’ai une équipe béton : Lucie et Laurène, deux addicts de la salle de sport ; Audrey, la joggeuse de la Tête d’Or ; Edwige, à l’hygiène de vie irréprochable et Antoine qui court depuis des années… EN TRAIL !!!

« Non vraiment, c’est adorable d’avoir pensé à moi, mais là je vais vous laisser entre sportifs hein, on se retrouve au resto à 12h30 ! »

Ah, mon nom est gravé dans la roche et il est trop tard pour changer l’inscription ? Aucun problème, biensuuuuuuur que je vais y arriver (non Angélique, c’est pas les restes de la soirée de samedi qui me mettent les larmes aux yeux, pas du tout…)

Bref, ce lundi là, le mythe est devenu réalité.

À suivre…

Laisser un commentaire